Saint-Josse : la commune tend la main aux PME

De nouvelles mesures politiques sont prises par le Collège des Bourgmestre et Echevins de Saint-Josse en faveur des indépendants et artisans, des commerces de proximité et des PME.

La commune tire un bilan positif de son action pour le commerce de proximité !

En effet, depuis 2015, une aide communale est apportée aux commerçants et artisans désireux d’entreprendre des travaux de rénovation de leur vitrine/devanture commerciale par l’octroi de primes.

Cette mise en valeur participe à l’amélioration du cadre de vie et contribue à la revitalisation des noyaux commerciaux.

Saint-Josse compte dès à présent 34 devantures commerciales rénovées ou parées de nouveaux atouts grâce à l’attribution de 48 primes pour un montant total de 71.000 €.

Une seconde mesure, unique en région bruxelloise, a également fait ses preuves, cette fois dans le cas où les travaux publics d’aménagement de voiries durent plus de 2 mois et mettent en péril le commerce local, une prime à la relance de l’activité économique de 2.000 € est proposé à tout commerçant, artisan, et établissement horeca concernés. 64.000 € ont ainsi été engagés pour 32 dossiers.

Ces résultats ont pu être réalisés grâce à l’accompagnement gratuit et personnalisé de tout demandeur tennoodois par les services communaux ( Guichet primes, services Classes Moyennes, Urbanisme) tout au long du processus.

Forte de ces succès, et dans une volonté de soutenir davantage les acteurs économiques locaux, la commune passe une nouvelle étape importante, celle de la suppression de plusieurs taxes qui pèsent sur les indépendants et les commerçants :

1. La suppression de la taxe spécifique aux enseignes lumineuses renseignant précisément et uniquement le nom et/ou l’objet et/ou la raison sociale du commerce ;
2. La suppression de la taxe sur les étals pour les fruits et légumes ;
3. La suppression de la taxe sur les terrasses des restaurants et des cafés sur les trottoirs.

La commune allège ainsi, à concurrence de 55.000 €, les charges d’exploitation des commerces. Cependant, ce seront autant d’opportunités pour les propriétaires d’améliorer les investissements dans leurs établissements.

Pour les 6 prochaines années, la commune renforcera ses engagements en faveur d’une économie locale forte à hauteur de 960.000 € .

« La suppression des 3 taxes et les nombreuses aides pour les petits commerçants locaux, les artisans, les PME contribueront assurément au soutien du commerce local, cela constitue en outre un signal fort de soutien aux indépendants ! » souligne le Bourgmestre Emir KIR (PS)

Erkan Ozdemir / La Manchette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *