Génocide arménien : le bourgmestre Christos Doulkeridis (Ecolo) commémore le 104ème anniversaire à Ixelles

Voici le discours du bourgmestre Ecolo d’Ixelles, Christos Doulkeridis dans le cadre de la commémoration du 104ème anniversaire du génocide arménien. Ce discours est visible sur un réseau social public : https://www.facebook.com/christosdoulkeridis/videos/411615176084544/

“Mon discours à l’occasion de la commémoration du 104ème anniversaire du génocide arménien qui a touché aussi les Araméens, les Chaldéens, les Assyriens et les Grecs pontiques. #génocide #IxellesSeSouvient

“Je suis particulièrement ému de pouvoir vous accueillir en tant que Bourgmestre de la commune d’Ixelles à l’occasion de la 104è commémoration du génocide arménien. Cela fait des années que j’y assistais de façon personnelle et je suis fier aujourd’hui de représenter la commune qui a décidé il y a quelques années d’offrir une place pour le mémorial des victimes de ce génocide.

Nous étions donc ici aussi ensemble pour le 100è anniversaire de la commémoration avec l’espoir que cette date symbolique permette enfin une reconnaissance définitive, incontestable du génocide qui s’est produit en 1915 et qui a touché principalement les Arméniens, mais aussi les Assyriens, les Araméens, les Chaldéens et les Grecs pontiques.

Ces espoirs furent une nouvelle fois brisés par l’intransigeance des uns et la faiblesse d’autres. Qu’à cela ne tienne, les communautés victimes ont poursuivi leurs efforts de sensibilisation et d’action de façon encore plus déterminée. Espérant convaincre chaque jour un peu plus de monde de l’importance d’utiliser les bons termes par rapport à notre histoire. Si aucun drame de l’humanité ne pourra être effacé par un mot ou un autre, notre devoir lié au respect de l’histoire et de la mémoire doit au moins nous obliger d’utiliser les bons termes pour qualifier précisément l’horreur commise dans le passé et permettre aux victimes de se sentir enfin respectées et aux générations à venir d’apprendre mes leçons de son passé.

Si tout le monde est conscient de la difficulté à faire avancer cette cause, personne ne pouvait imaginer qu’ici même, en Belgique, nous devrions sans doute nous battre pour ne pas reculer dans la reconnaissance de ce génocide. Or, en ce jour officiel de commémoration sera discuté cet après-midi un texte de loi qui présente ce risque abject d’adopter un texte sur la pénalisation des génocides qui dans les faits pourrait signifier, s’il devait être adopté comme tel, un retour en arrière scandaleux dans la reconnaissance du génocide arménien par la Belgique. Certains exploitent d’ailleurs ce texte pour nier le caractère officiel de la reconnaissance par la Belgique de ce génocide.

J’espère de tout mon coeur que le sursaut démocratique interviendra avant l’issue du vote afin de ne pas infliger une double peine aux victimes de ce drame humain et à leurs descendants.

Je vous remercie.”
Comité des Arméniens de Belgique – Armeens Comité van Belgie

source info et photo : Facebook Christos Doulkediris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *