Schaerbeek : l’Echevin de la Prévention Mehmet Bilge tire un excellent bilan des activités extra-scolaires d’été

Dans le cadre du Conseil Communal du 11 septembre 2019, l’échevin de la Prévention, Mehmet Bilge a répondu à une question de l’opposition concernant les activités scolaires organisées pendant la période estivale.

En effet, cette période est propice à une quantité importante d’événements au vu des vacances scolaires et surtout en faveur des enfants et jeunes qui ne peuvent se permettre d’aller à l’étranger.

A cet effet, l’échevin DéFi Mehmet Bilge a agencé un agenda conséquent d’actions récréatives afin de favoriser l’épanouissement des plus jeunes à travers des actions ludiques, culturelles et sportives à Schaerbeek.

Dans cette perspective, voici quelques activités entreprises par l’échevinat de la Prévention sous la houlette de Mehmet Bilge :

« Face à la forte demande d’activités extra-scolaires pendant la période de congés scolaires de juillet/août, le Programme de Prévention urbaine (PPU) a renforcé sa présence sur le terrain en proposant de multiples activités culturelles, ludiques et sportives. Celles-ci ont été pensées pour les enfants et jeunes de notre commune » nous rapporte l’échevin de la Prévention schaerbeekoise Mehmet Bilge.

« Voici en substance, les événements qui ont été proposés lors de l’espace des vacances d’été :

  • Les travailleurs sociaux de la rue étaient présents sur 5 espaces publics schaerbeekois différents afin d’animer des activités dites de « bas seuil ». Par là, j’entends des actions destinées aux familles les plus démunies. Il ne fallait évidement pas restreindre l’accès au public tout venant non plus. Donc, les prix en vigueur étaient réellement dérisoires.
  • Les 5 maisons de quartiers sont restées ouvertes durant toute la phase de vacance. Il ne faut pas omettre que, durant l’année aussi, il y a un gros accompagnement des jeunes dans le cadre de leur scolarité et leur Bien-être personnel. Ce sont donc des organismes ouverts quasi tout le temps !

« Par ailleurs, afin d’optimaliser la présence des travailleurs sociaux sur l’espace public, nous avons pris la décision d’engager 10 étudiants pendant le mois de juillet/août. Par ce moyen, nous avons aussi assuré une sécurisation totale lors de l’accompagnement de nos jeunes. Ceci revêt évidemment un caractère extrêmement important à mes yeux.

Des activités en toute sécurité ! » termine le reportage Mehmet Bilge.

Erkan Ozdemir / La Manchette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *