Molenbeek : la soirée “Arts sur scène” a enflammée la Maison des Cultures

Pour commencer cette info, il serait indécent de ne pas, d’emblée, lancer un clin d’œil au maître de cette soirée : Abderrachid Azdad.

Par ailleurs, la soirée a été présentée par le journaliste d’Arabel ‘Mohamed Chater’ et ‘Abderrachid Azdad’. Ce dernier est aussi le président de la Fédération des Espoirs d’Al Hoceima.

Parmi l’assemblée fortement politisée, on pouvait compter sur la présence des députés bruxellois : Ibrahim Donmez, Hasan Koyuncu, Jamal Ikazban, Nadia El Yousfi et Youssef Handichi.

Le député fédéral Ahmed Laaouej a aussi acté présence pour la deuxième partie de la soirée.

Dans le groupe des conseillers et échevins, Loubna Jabakh, Abobakre Bouhjar, Ali Bel Houssine, Yassine Akki, Amet Gjanaj et bien d’autres étaient présents.

La Fédération des Espoirs d’Al Hoceima et l’asbl EuroKassita ont conjointement organisé la soirée culturelle « Les Arts sur Scène » à la Maison des Cultures et de la Cohésion sociale de Molenbeek.

Cet événement a évidemment été produit sous l’égide de la bourgmestre molenbeekoise Catherine Moureaux et de son Collège.

C’est déjà la 4ème édition de ce projet très prometteur qui ravive les esprits sur des rythmes musicaux.

Ce projet consiste à faire participer les talents artistiques bruxellois aux dynamiques locales qui visent à accroitre la cohésion sociale et un Vivre-Ensemble entre les différents quartiers que composent la commune de Molenbeek.

L’art et la culture sont, plus que jamais, appelés à relever des défis sociétaux importants tels que la paix sociale, l’interculturalité et par la même briser les préjugés-silos accusés par la commune malgré elle.

Le programme de cette 4ème édition était très hétéroclite.

Cette année, les rythmiques hispaniques du groupe « Flamenco&Fusion Dance » avec Hélène Gulizzi et Ninon Robin, ont enflammé les planches de la salle de la Maison des Cultures.

L’expression corporelle est de mise. Le ressenti du public doit être indubitable. Les danses ont tout de suite pris une tournure de poésie corporelle.

Pour le bonheur des spectateurs, l’incroyable Majda Dakir, professeur de Musique à l’Académie de Casablanca, était l’invitée “guest” de la soirée. Elle vient tout droit du Maroc pour l’occasion dans le but d’émerveiller son public.

Catherine Moureaux, qui l’a remercié sur scène, n’a eu que de superlatifs pour qualifier sa performance de la soirée : « Madame, vous êtes une artiste compète et votre performance incarne la souffrance des libertés enfermées du monde ».

Pour finir, le groupe des années ’70, « Diwan Ennass & Karima Dakir » surnommé par le réalisateur Martin Scorsese, rien que cela, de « Rolling Stones de l’Afrique » a véritablement quasi fait danser tout le public sur les rythmes de percussions arabesques.

Nass El-Ghiwane avait jadis déjà révolutionné la musique maghrébine par son style atypique depuis des décennies.

Erkan Ozdemir / La Manchette

Une pensée sur “Molenbeek : la soirée “Arts sur scène” a enflammée la Maison des Cultures

  • octobre 6, 2019 à 13 h 10 min
    Permalink

    A part Madame la Bourgmestre, je ne vois pas d’autres politiciens belges de souche !!
    N’est pas un peu bizarre ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *