Evere, gaz hilarant : l’échevin Ridouane Chahid prend la chose à bras-le-corps !

« Depuis quelques moi, nous constatons une augmentation de l’usage de capsules de protoxyde d’azote sur le territoire everois et nous souhaitons vous sensibiliser à ce propos.

Ce gaz, en vente libre et initialement utilisé en cuisine, est détourné de son usage conventionnel pour ses propriétés euphorisantes, notamment auprès d’un grand de jeunes. L’euphorie provoquée en cas d’inhalation est comparable à une ivresse, souvent accompagnée de rires incontrôlables (d’où le nom de gaz hilarant), et de distorsions visuelles et auditives.

L’effet du protoxyde d’azote sur le métabolisme n’est que de quelques secondes mais cela incite les consommateurs à répéter l’opération, induisant de vrais risques pour la santé. Les effets indésirables vont de « simple » maux de têtes à une détresse respiratoire et peuvent aller jusqu’à un arrêt cardiaque pour les personnes ayant une pathologie du cœur.

Afin de limiter la consommation détournée de ce gaz, nous comptons sur votre collaboration qui consisterait à ne pas laisser ces capsules «  en vente libre ». Les placer derrière la caisse ou sous clé, de manière à ce que les personnes voulant s’en procurer en fassent la demande, pourrait, selon nous, dissuader certains jeunes consommateurs d’en acheter et ainsi réduire l’usage de ce produit.

Vous remerciant d’avance,

Ridouane Chahid, échevin de la Prévention à Evere »

Ce courrier envoyé à tous les commerçants du territoire d’Evere a pour but de sensibiliser par rapport au nouveau fléau du gaz hilarant (protoxyde d’azote).

Il est le fruit de plusieurs rencontres avec les commerces de la commune et tout le monde s’accorde à dire que le principe d’une accessibilité plus difficile du produit est une excellente idée.

« Par la même occasion, nous prévoyons aussi d’autres mesures par la suite comme l’interdiction du produit au – 18 ans. La vente libre de ce gaz détourné de son usage est la source des problématiques liées à ce fléau.

Dans ce cadre, j’ai même demandé à tous les agents de la Prévention à Evere de suivre des formations à l’asbl « Tansit » pour être à même de répondre au questionnement de ces jeunes consommateurs. Tout ceci est évidemment dans le but unique d’endiguer cette consommation.” déclare l’échevin everois Ridouane Chahid (PS).

L’asbl Transit est une association bruxelloise spécialisée exclusivement dans l’accueil et l’hébergement des usagers de drogues.

Suite à ces deux aspirations inscrites dans ce projet pilote :

  • Sensibilisation des commerçants
  • Formation des agents de la prévention

“Nos objectifs se cadreront dans une objectivation du phénomène afin de placer un diagnostique clair.

Par exemple, quels sont les quartiers les plus impactés par le phénomène ? Le nombre de jeunes consommateurs par quartier ? La tranche d’âge ? Le budget dépensé pour se procurer ce produit ? Pourquoi en consommer ? Combien de capsules consommées par jour ? etc … ” conclut le chef de groupe PS au Parlement bruxellois Ridouane Chahid.

Erkan Ozdemir / La Manchette

Une pensée sur “Evere, gaz hilarant : l’échevin Ridouane Chahid prend la chose à bras-le-corps !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *