Schaerbeek/Saint-Josse : Marché du Vendredi OUT, Marché du Nord IN

Aucun petit secret schaerbeekois ne serait trahi si on annonce que le marché du Vendredi ne sera plus.

A tout le moins durant les 2 ans de travaux que la rue Royale Sainte-Marie va accuser courant l’automne 2020.

Dans cette perspective, des pourparlers et autres négociations sont en cours avec la commune afin de désigner un autre axe afin de déménager ce marché faisant partie intégrante du patrimoine schaerbeekois.

https://www.lamanchette.be/main/2019/10/25/schaerbeek-hasan-koyuncu-ps-le-marche-du-vendredi-fait-partie-du-patrimoine/

Mais une mauvaise nouvelle peut parfois engendrer une autre de bon augure.
En effet, autant dire tout de suite qu’il ne sera pas forcément nécessaire aux marchands du Vendredi de quémander un emplacement du côté de l’Abattoir, Clémenceau ou Delacroix.

En effet, le bourgmestre de la commune voisine, Emir Kir propose une collaboration avec la commune de Schaerbeek afin de récupérer un maximum les petites échoppes d’un jour dans le cadre de son marché du Nord.

https://www.lamanchette.be/main/2019/04/29/saint-josse-emir-kir-apres-le-marche-du-midi-bientot-le-marche-du-nord/

Ainsi, l’achalandage restera dans le même esprit proposé au sein du marché du Vendredi. Cela a évidemment pour avantage d’éviter de longs trajets vers le midi. Surtout que ces derniers ont pour vocation de se faire lourdement chargés.

« Notre manager de quartier travaille déjà d’arrache-pied sur le futur aménagement du marché du Nord dans le quartier Saint-Lazare. L’horizon de la date de livraison s’annonce au printemps 2020. 

De multiples concertations sont déjà entamées avec les futurs marchands ambulants du côté de Saint-Josse. Mais comme déjà annoncé ce marché débutera à partir du boulevard Pacheco et se jettera jusqu’aux alentours de la rue de Brabant en passant par le Square Régina ; environs 600 mètres de marché de fruits et légumes « bio » et échoppes en tout genre.

N’oublions pas, qu’actuellement, nous sommes en pleine phase de production de projets sur ce tronçon. Il s’agit d’investissements de l’ordre de 11.000.000 € saucissonnés sur plusieurs postes de chantiers en coopération étroite avec la Région.

Le marché du Nord fait évidemment partie de nos projets. Dans un souci de préservation de ce tissu économique important, nous allons profiter de l’occasion pour faire un appel à la commune de Schaerbeek afin de « recaser » les marchands ambulants en détresse. Préserver ce cocon financier local, venir en aide aux marchands du Vendredi et aussi d’éviter la délocalisation difficile des chalands sur d’autres marchés seront nos priorités sur ce dossier » déclare Emir Kir dans une interview exclusive à La Manchette.

E O / La Manchette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *