CdH 1030 : “Fin des zones bleues : une mesure incompréhensible”

Lors du dernier Conseil communal, la majorité LB-ECOLO-GROEN a proposé que l’ensemble des zones de stationnement bleues passent en zones vertes dès janvier 2020. L’ensemble du territoire schaerbeekois sera donc couvert par des zones payantes : soit en zones vertes soit en zones rouges.

Concrètement, cela signifie que plus aucune zone sur la commune ne pourra faire l’objet d’un stationnement gratuit durant 2 heures. Cette mesure va fortement impacter tous les citoyens habitant aujourd’hui en zones bleues (une majorité du territoire schaerbeekois actuellement) dont les visiteurs ne pourront dès lors plus se garer gratuitement durant 2 heures.

Cette mesure n’était pas prévue dans le Plan d’action communal pour le stationnement (PACS) élaboré sous la précédente législature et adopté par le Conseil communal en 2016.

Il nous parait incompréhensible de prendre une décision impactant à ce point les citoyens schaerbeekois sans avoir, au préalable, procédé à une évaluation objective du Plan actuellement en vigueur. Nous n’avons pas non plus reçu d’éléments objectifs expliquant la nécessité de ce changement ou l’apport pour la mobilité schaerbeekoise.

Hasard ou non, le même Conseil communal avait à son ordre du jour le transfert du contrôle du stationnement à l’agence régionale parking.brussels en janvier 2020. Ce transfert entraîne une crainte de voir les recettes du stationnement baisser fortement, existe-t-il dès lors un lien entre ces deux décisions de la majorité ?

Ou s’agit-il d’une mesure idéologique « anti-voitures » de l’Echevine GROEN en charge de la Mobilité ?

En l’absence d’évaluation du PACS et d’éléments objectifs, le cdH fut un des seuls partis à voter contre la fin des zones bleues.

2 pensées sur “CdH 1030 : “Fin des zones bleues : une mesure incompréhensible”

  • novembre 11, 2019 à 1 h 33 min
    Permalink

    C est carrement traire les vaches a lait qu est la population pour les autorites

    Répondre
  • novembre 12, 2019 à 0 h 07 min
    Permalink

    C’est vraiment se tirer une balle dans le pied et surtout occasionner un important préjudice aux commerçants et restaurateurs de Schaerbeek.
    Nous avions pris l’habitude de venir au restaurant le midi, voire d’effectuer quelques achats avant de reprendre le travail.
    La commune donne quelquefois l’impression de vouloir entraver la vitalité de notre commune.
    Quel gâchis!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *