St-Josse s’engage contre les violence faites aux femmes et pour la reconnaissance du féminicide

Le 13 novembre 2019, le Conseil communal de Saint-Josse a adopté à l’unanimité une MOTION intitulée SAINT-JOSSE S’ENGAGE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ET POUR LA RECONNAISSANCE DU FEMINICIDE.

Le Conseiller Communal, Yves BASSAMBI (PS), Membre de la Liste du Bourgmestre, Emir KIR, et porteur de la Motion, se félicite de la décision de la Commune et rappelle que Saint-Josse a fêté , cette année, les 10 ans de la plateforme communale de lutte contre les violences entre partenaires et familiales qui à travers son réseau associatif effectue un travail pointu dans l’écoute, l’accompagnement des victimes, la formation, la mise en réseau des professionnels, etc.

Pour rappel, la Belgique est signataire de la Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention de la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique dite Convention d’Istanbul.

Malheureusement, l’actualité de ces dernières semaines dans notre pays nous rappelle que la lutte contre la violence faite aux femmes est un combat de chaque instant nécessitant une vigilance accrue la société et des pouvoirs publics, en particulier. Actuellement les données liées aux violences demeurent incomplètes suite à l’absence de statistiques officielles. Plus précisément, le blog StopFéminicide qui répertorie le nombre de victimes de féminicides, en Belgique, comptabilisait 21 victimes pour l’année en cours, 37 sur toute l’année 2018 et 40 en 2017.

Le Conseiller Communal regrette que malgré ces tristes constats, le féminicide – défini comme le : « meurtre d’une ou plusieurs femmes ou filles en raison de leur condition féminine, c’est-à-dire en raison de leur identité de genre » – n’est toujours pas reconnu dans le code pénal belge malgré des demandes répétées des associations or celui-ci l’est depuis 2013 en Italie et en Espagne ainsi que dans plusieurs pays d’Amérique latine.

« A travers cette motion adoptée, il était important de donner un signal fort à l’approche de la journée du 25 novembre et d’avoir fait en sorte que Saint-Josse plaide pour la Reconnaissance du Féminicide et Renforce son action dans la prévention et la lutte contre les violences faites aux femmes » a conclu Yves Bassambi.

Parallèlement à ce communiqué, l’édile teenoodois appelle à un maximum de monde de venir participer à la manifestation féministe sur son compte Facebook.

https://www.facebook.com/events/540653250000881/ (Hommage aux Féminicides —> Dimanche 24 novembre de 13h30 à 14h à la Gare Centrale

https://www.facebook.com/events/2401380906575559/ (Manifestation féministe —> Dimanche 24 novembre de 14h à 17h)

Une pensée sur “St-Josse s’engage contre les violence faites aux femmes et pour la reconnaissance du féminicide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *