P1 Brabant Crossing-Fc Saint-Josse 1-2 : le penalty n’a pas suffi au Crossing, le FC St-Josse prend la pole position

Plusieurs articles traitaient de l’amitié entre les deux présidents de ces équipes : Erdal Sevik (Crossing) et Hasan Salar (Fc Saint-Josse). En effet, comme prévu, l’ambiance est festive. Par ailleurs, les supporters se connaissent quasi tous. Les gradins sont noirs de monde. Les percussions et autres accessoires de supporters sont poussés dans leur dernier retranchement.

Les spectateurs sont venus pour le spectacle et ces deux équipes savent comment les contenter.

1-2 est le score à l’issue d’un match très bon. Les tennoodois ont présenté un jeu plus séquentiel et plus ardu en deuxième mi-temps.

Le coup d’envoi est donné par l’Association des Clubs Sportifs Schaerbeekois “Puissance 1030” et également par l’As Schaerbeek, sans oublier la présence des échevins Eraly et Bilge au centre du terrain.

Même si la première phase de jeu était dédiée au schaerbeekois, le penalty sifflé et réalisé à la 88ème minute n’a pas suffi pour remonter au score.

Entre temps, De Santos du Fc Saint-Josse avait déjà réduit la combativité du Crossing juste avant l’entracte.

A la reprise, le président Erdal Sevik fulmine devant la buvette de son club et réclame plus de justesse de ses hommes lors des séquences.

Du côté de FC Saint-Josse, Hasan Salar reste serein et applaudit à chaque bonne occasion même manquée des tennoodois.

Tufan Kutlu provoque une explosion de joie dans les gradins des tennoodois par un goal à la 68ème.

Dans les dernières minutes, le penalty d’Al Masude finit au fonds des filets mais il est trop tard pour le Crossing d’envisager un renvoi dos à dos.

FC Saint-Josse prend 3 points et, par la même occasion, la tête du classement P1 Brabant 1. Le Crossing dégrade à la deuxième position mais déjà très loin devant le troisième Ixelles A.

Parmi les spectateurs, du beau monde ! Hommes d’affaire, monde politique et diplomatique et société civile étaient présents à profusion.

Les Consuls généraux de Turquie à Bruxelles Madame Dilsad Kirbasli Karaoglu et à Anvers Monsieur Tufan Korkut ont fait le déplacement afin d’assister à ce derby important aux yeux de la communauté belgo-turque.

Les échevins 1030, Thomas Eraly (sports-Ecolo) et Mehmet Bilge (prévention-Défi) ont donné le coup d’envoi. Les conseillers 1030, Done Sonmez (PS) et Abobakre Bouhjar (PS) et Axel Bernard (PTB), venu avec son père, ont pris place parmi les spectateurs.

Les hommes d’affaire comme Unal Ozcan (Planet Meuble), Yavuz Mermertas (AutoSedat), Ilyas Genc (Sogene), Serdar Tetik (Snack Tetik), Dundar Yavas (YD Chauffage), Ismail Malkoc (SNG Cars), Burim Demiri (Leart Design), Soner Cil (Boggi Steak House), Suat Sevilen (homme d’affaire et proche d’Ibrahim Donmez), Omer Sevik (Elite Travel), Yasin Celikoz (Begentlementstore) et Mehmet Kahya (Bess Emlak) etc. ont répondu positivement aux invitations des présidents et hommes d’affaire aussi Erdal Sevik et Hasan Salar.

Les députés bruxellois Hasan Koyuncu (PS), Ibrahim Donmez (PS) et Sevket Temiz (PS) étaient aussi présents.

Le bourgmestre Emir Kir, accompagné de son fils, sont arrivés en cours de la première phase de jeu. Les échevins 1210, Dora Ilunga (relations internationales-PS) et Kadir Ozkonakci (sports-PS) accompagnaient le bourgmestre. Les conseillers 1210 Safa Akyol et Ismail Luahabi ont aussi acté présence.

Le président de la « Fédération du Sport et de la Culture turque » Nedim Kocaslan se tenait parmi le groupe des politiciens.

Erkan Ozdemir / La Manchette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *