12.12.2019 Section PS de Schaerbeek adressent ses voeux 2020 au Jardin d’Hiver !

C’est donc choisissant une date palindrome avec comme pivot le 12 que la section de Schaerbeek a lancé l’initiative de son annuel « drink » au bistrot Jardin d’Hiver au 37 de la Place de la Patrie.

La section Schaerbeekoise, présidée fraîchement par Stéphane Durviaux, affichait son équipe au grand complet à quelques exceptions près.

Le chef de section, Abobakre Bouhjar était aux anges au constat de tant d’intérêts par un public bien fourni.

Le président Durviaux prend le laboureuse besogne de s’immiscer dans le brouhaha introductif et adresse toute sa sympathie aux invités et souhaite ses meilleurs vœux pour l’an neuf.

Dans la foulée, un tollé de courts discours ont ponctué le déroulement de la soirée. Ceux-ci étaient surtout destinés à un parterre de militants et de politiques.

Naima Belkhatir et Stephane Durviaux se sont lancés dans les prémisses de l’exercice oral intéressant.

En effet, il s’agit ici d’expliquer aux militants avertis l’ambiance et surtout le travail de fonds réalisé à la commune.

Naime Belkhatir annonce : « Je suis très heureuse de voir autant de personnes présentes ce soir à notre drink. Nous faisons de notre mieux sur les bancs de l’opposition afin de représenter le plus adéquatement possible les intérêts de nos concitoyens schaerbeekois. Ce n’est pas tous les jours faciles avec la majorité en place mais notre travail va droit au but. Je vous souhaite une excellent année 2020 et mes meilleurs vœux pour cette année nouvelle. »

« En tant que PS Schaerbeek, notre seul objectif est évidemment le bien-être de nos concitoyens. Nous sommes dans une dynamique d’éliminer les inégalités sociales. Par exemple, ce qui a déjà été fait à Saint-Josse est extraordinaire. Je suis jaloux d’Emir Kir. Je rappelle souvent aux mandataires de Saint-Josse la chance qu’ils ont d’avoir un monsieur comme Emir Kir qui a le courage de prendre certaines décisions qui font parfois grincer les dents au sein d’autres familles politiques. » introduit le chef de section Abobakre Bouhjar.

Dans le but de garder une parité dans l’enchaînement des mots prononcés, l’édile féminin Done Sonmez poursuit : « Je suis conseillère communale depuis 2012 sur les bancs de l’opposition schaerbeekoise. On représente au mieux les citoyens de notre commune, tâche par toujours facile dans un Conseil Communal souvent austère. J’adresse mes meilleurs vœux pour 2020 à toutes et à tous. »

Le conseiller Dr Taoufik Ben Addi souhaite la bienvenue aux auditeurs en signalant par ailleurs : « Je voudrais faire part de mes sentiments sur la section de Schaerbeek. D’aucuns signalaient que cette section ne fonctionnait jadis pas très bien. Mais aujourd’hui, il y a un véritable dynamisme qui prend naissance. Au niveau des conseillers communaux, un gros travail de fonds est fait au niveau des interpellations perspicaces à tous les conseils communaux. Beaucoup de personnes sont de plus en plus intéressées par notre section et cela laisse présager d’un avenir meilleur pour le socialisme à Schaerbeek.  Je profite aussi pour vous souhaiter une excellent année 2020 ».

Le nouveau conseiller Mohamed Abkoui rajoute aussi : « Etant assistant social, je suis surtout maître en la matière d’aides sociales et cpas. Nous sommes en étroite collaboration ou plutôt en réseau avec la section. Par exemple, j’envoie plusieurs personnes à l’asbl Mrax chez Bouhjar afin de répondre à des questions liées au racisme et dans l’autre sens, je reçois des demandes pour les démarches administratives des droits des étrangers. Nous défendons donc un maximum les intérêts des schaerbeekois. »

Le bourgmestre de Saint-Josse Emir Kir prend la parole aussi : « Souvent présent à Schaerbeek aussi, je suis très impressionné par le dynamisme nouveau que l’on trouve actuellement au sein de la section et ceci dit sans intention de faire plaisir. J’ai beaucoup aimé votre interpellation sur le marché du Vendredi auquel la majorité voudrait mettre fin. Je trouve cela déplorable et depuis que vous êtes intervenus, ils sont occupés à trouver une alternative ! Du côté de Saint-Josse, nous allons faire le marché du Nord à partir du printemps 2020 du côté de la Place Rogier, Progrès, Brabant. Mais, nous ne voulons pas que l’on abandonne le marché du Vendredi qui est un véritable patrimoine de Schaerbeekois mais aussi des Tennoodois, des Laekenois et d’autres. Je félicite aussi tout le bureau pour la nouvelle installation. Je voudrais aussi adresser un message d’unité.

A la suite des élections nationales, Paul Magnette a fait un travail fabuleux et il continuera à le faire. Au niveau de la fédération de Bruxelles, Ahmed Laaouej est aujourd’hui le président de tous les socialistes à Bruxelles. Je voudrais dire à tout le monde que c’est ensemble que l’on peut triompher tant au niveau fédéral qu’au niveau régional et communal. Aujourd’hui, Ahmed Laaouej est le premier des socialistes à Bruxelles et on doit donc tous travailler main dans la main avec lui et au-dessus c’est Paul Magnette.

Je suis en Commissions des Affaires Intérieures, et faire face au Vlaams Belang, à la NVA et depuis quelques temps soutenus par Open VLD et CD-V n’est pas une affaire simple. Hier encore, une proposition de l’extrême-droite sur la fusion des polices a été soutenue par le NVA, Open VLD, CD-V et aussi par le SPA ! Plus que jamais, les socialistes doivent être unis avec les autres partis francophone et les wallons pour défendre les intérêts des bruxellois ! Il y a 6 zones de police pour 200.000 habitants à Bruxelles mais en Flandres, il y a beaucoup plus de zones de police avec beaucoup moins d’habitants ! Et, personne sur le terrain ne veut de cette proposition à Bruxelles car elle est imbuvable.

Aussi, Solidaris a fait une étude cette semaine : 48% des travailleurs n’arrivent pas économiser 1€ à la fin du mois. Notre idéal est dans la justice sociale et nous devons porter ce combat. Le défi social reste notre premier objectif. Je termine en vous remerciant et vous propose tout notre soutien pour travailler en synergie. »

Les députés régionaux Ibrahim Donmez, Hasan Koyuncu, Nadia El Yousfi et leur chef de groupe au parlement Ridouane Chahid ont aussi discouru dans le sens d’un renouveau à Schaerbeek avec un dynamisme sans précédent.

Dans l’assistance, on pouvait apercevoir les conseillers communaux de Saint-Josse, Ismail Luahabi et Safa Akyol. Mohammadi Chahid et beaucoup de conseillers de Molenbeek.

Le drink a été ouvert sur une note en boutade d’Emir Kir qui est revenu sur des matches foot en salle opposant Saint-Josse à Schaerbeek. Cette boutade a été suivie d’un éclat de rire qui inaugurait la restauration et le networking.

Erkan Ozdemir / La Manchette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *